MINI Cooper S Countryman ALL4 sillonne les territoires des Elfes en Islande MINI Cooper S Countryman ALL4 sillonne les territoires des Elfes en Islande

L’AVENIR EN 8 CHIFFRES: NOTRE ITINÉRAIRE VERS LA DURABILITÉ.

Il ne peut pas y avoir de mobilité respectueuse de l’environnement sans une production durable. C’est la raison pour laquelle MINI, en tant que marque du BMW Group, cherche également à atteindre un niveau de durabilité maximal avec ses matières premières et dans ses usines. Lisez la suite pour découvrir 8 faits sur notre itinéraire vers un avenir durable.

La durabilité commence par... où exactement? Par l’achat d’une voiture électrique? Ou par une conduite économique? Une chose est sûre: la mobilité durable commence bien avant tout cela. Plus précisément à l’extraction des matières premières et au moment de la production à l’usine automobile. La situation n’est pas toujours aussi claire qu’on le pense, surtout lorsqu’il s’agit des véhicules électriques dont la production de batteries est très énergivore. Et les matières premières requises pour les batteries sont extraites dans des conditions de travail très précaires dans certaines régions. Nous reviendrons plus dans les détails sur ce sujet un peu plus loin.

Et où s’arrête la durabilité? Avec la mise au rebut du véhicule? L’objectif ne devrait-il pas plutôt être une économie circulaire dans laquelle on gaspille le moins de ressources possible?

Rejoignez-nous pour un voyage le long de la chaîne d’approvisionnement de MINI et dans nos sites de production. Vous découvrirez 8 faits sur la production durable et les voitures respectueuses de l’environnement.

LE TAUX DE RECYCLAGE MOYEN D’UNE USINE AUTOMOBILE DU BMW GROUP
EST DE 99%.

On ne peut réussir à créer une économie circulaire que si on jette le moins possible, ce qui implique que les déchets ne finissent pas à la décharge ou dans un incinérateur, mais rentrent encore une fois dans le processus d’utilisation.

La production annuelle de près de 2,5 millions de véhicules du BMW Group génère environ 780’000 tonnes de déchets. Parmi eux les matériaux d’emballage des composants, ainsi que l’acier et les chutes des housses de sièges. Ces restes de matériaux contiennent des ressources précieuses. C’est la raison pour laquelle en moyenne 99% des déchets des usines automobiles du BMW Group sont déjà recyclés. Avec ce taux de recyclage, nous posons les bases de voitures durables dès leur production.

Un atelier avec des robots sera l’usine du futur
BMW Group utilise matériaux secondaires.

JUSQU’À 40% DE MÉTAUX RECYCLÉS.

Ne pas jeter grand-chose est une chose, mais d’où viennent les matières premières et les autres matériaux qui entrent dans le processus de production? Dans l’intérêt d’une économie circulaire, l’objectif doit être d’utiliser un pourcentage aussi élevé que possible de matériaux recyclés.

Le groupe BMW, auquel appartient MINI, utilise déjà ce que l’on appelle des «matériaux secondaires» dans de nombreux domaines. La proportion de plastiques recyclés est par exemple de 15% pour les composants en plastique. L’objectif est de porter ce chiffre à 25% à moyen terme. En ce qui concerne les métaux, BMW Group est allé encore plus loin. Ainsi, pour les pièces en fonte d’aluminium, la proportion de matériaux recyclés est de 40%.

Les matériaux durables à forte fraction recyclée contribuent également largement à l’atténuation du changement climatique. La production de métaux comme l’aluminium requiert beaucoup d’énergie. Celle-ci représente donc une empreinte carbone considérable pour les entreprises.

18 CAMIONS GPL POUR UNE LOGISTIQUE RESPECTUEUSE DE L’ENVIRONNEMENT.

Il y a une autre contribution importante à apporter à la réduction de l’empreinte carbone de notre entreprise: 18 poids lourds qui livrent des composants de fournisseurs à l’usine MINI d’Oxford sur 15 différents itinéraires à travers le Royaume-Uni.

Quelle est la particularité de cette flotte de véhicules? Ils roulent au GNL (gaz naturel liquéfié). Ils ont un impact impressionnant sur l’environnement et l’atténuation du changement climatique:

  • Émissions quasi nulles de particules, étant donné que le gaz naturel brûle pratiquement sans particules
  • Une réduction de 20% des émissions de CO2 et d’oxydes d’azote
  • Jusqu’à 90% de CO2 en moins si les camions roulent au GNL bio à l’avenir
  • Le biogaz est obtenu à partir de sources telles que les déchets ménagers organiques, et fait donc partie des énergies renouvelables

Les camions GNL sont également plus silencieux que les camions diesel et apportent ainsi une contribution audible à une mobilité plus respectueuse de l’environnement.

MINI se prépare à l’avenir EV et utilise des camions au GNL pour son usine à Oxford
Un procédé innovant pour une extraction de lithium efficace et durable




NOUS NE TRAVAILLONS QU’AVEC LES ENTREPRISES QUI EXTRAIENT DU COBALT DE MINES OÙ LES EMPLOYÉS SONT PROTÉGÉS
Claudia Becker, Sustainable Purchasing Expert chez BMW Group

AUTANT DE MATIÈRES PREMIÈRES QUE POSSIBLE PROVENANT DE SOURCES DURABLES.

Comme nous l’avons déjà mentionné, et surtout lorsqu’il s’agit de la mobilité électrique, la durabilité doit commencer au début de la chaîne d’approvisionnement. À titre d’information générale, le lithium et le cobalt sont nécessaires pour les cellules de batterie. L’extraction du lithium et celle du cobalt ont toutes deux été critiquées, car dans certains pays comme le Congo, l’exploitation minière ne doit se soumettre qu’à des normes environnementales laxistes. Pire encore, il y a eu des rapports de mauvaises conditions de travail et de travail des enfants. Une production durable de voitures électriques a donc aussi une dimension de durabilité sociale.

L’objectif du groupe BMW est clair: 100% des matières premières telles que le lithium et le cobalt doivent provenir de sources durables qui défendent également des normes sociales élevées. C’est pourquoi, depuis 2020, BMW Group s’approvisionne en cobalt et en lithium en Australie et au Maroc pour ses batteries. Les mines répondent aux normes de durabilité les plus strictes.

Dans le même temps, BMW Group continue de s’engager en faveur de meilleures conditions de travail pour les populations congolaises. C’est dans cette optique que le groupe soutient un projet de l’agence allemande de coopération internationale pour le développement (GIZ) qui examine les conditions de travail dans les mines congolaises et développe des améliorations potentielles.

ZÉRO MINÉRAL DE GRANDS FONDS MARINS.

De précieuses ressources naturelles dorment également dans les profondeurs des océans. Toutefois, il n’est pas encore possible d’estimer les conséquences écologiques de l’exploitation systématique de ces ressources. En conséquence, la branche allemande du WWF fait partie de ceux qui appellent à un moratoire sur l’exploitation minière des fonds marins jusqu’à ce que ses conséquences aient été pleinement étudiées et que la protection des grands fonds marins puisse être garantie.

BMW Group a donc lancé une initiative pour soutenir la position du WWF. Pour MINI, cela signifie que nous n’utilisons aucun minerai des grands fonds marins par mesure de précaution et que nous ne finançons pas l’exploitation minière des fonds marins.

Le BMW Group s’engage pour la protection des océans en évitant les minéraux extraits des fonds marins
11’500 Panneaux solaires pour une électricité100% verte.

11’500 PANNEAUX SOLAIRES POUR UNE ÉLECTRICITÉ 100% VERTE.

Ils couvrent une superficie de la taille de cinq terrains de football et facilitent une production durable dans notre usine d’Oxford. De quoi s’agit-il exactement? 11’500 panneaux solaires sur le toit de notre usine automobile. Le parc solaire de 20’000 m2 a une puissance de trois mégawatts et couvre ainsi 100% des besoins énergétiques de l’usine principale. La même quantité d’électricité pourrait répondre aux besoins de 850 ménages. Parfait pour le climat: son parc solaire sur le toit réduit l’empreinte carbone de l’usine MINI d’Oxford de 1’500 tonnes de CO2 par an.

D’ailleurs, notre usine n’est pas seule à avoir un bilan énergétique propre. Toutes les 30 usines du BMW Group tirent 100% de leur électricité de sources d’énergie vertes et renouvelables.

41% DE CONSOMMATION D’ÉLECTRICITÉ EN MOINS.

De grands progrès ont été réalisés dans la transition vers les énergies renouvelables, mais une production respectueuse de l’environnement signifie également une réduction de la consommation d’énergie. Et c’est là que les employés de la ville où Harry Potter a été filmé ont fait un peu de magie: rien qu’en 2018, ils ont réduit la consommation d’électricité de notre usine d’Oxford de 41% par rapport à l’année précédente, en remplaçant entre autres 18’000 ampoules à incandescence par des lampes LED.

Économiser les ressources n’est pourtant pas sorcier. Le toit joue également un rôle clé à l’usine MINI de Swindon, en Angleterre: le toit plat de 8’000 m2 est notamment utilisé pour recueillir l’eau de pluie. Celle-ci est ensuite utilisée pour le nettoyage, l’arrosage des espaces verts et la chasse d’eau des toilettes. Ceci contribue également à une plus grande durabilité dans l’industrie automobile.

MINI à l’atelier pour une production qui minimise les ressources.
Porte-clés recyclé MINI

SE CONCENTRER SUR LES MATÉRIAUX DURABLES.

Les intérieurs en cuir sont très prisés, surtout les sièges en cuir. Chez MINI, nous sommes depuis un certain temps déjà à la recherche d’alternatives durables. Nous envisageons également d’utiliser davantage de matériaux recyclés au lieu du cuir. À l’avenir, nous souhaitons nous passer entièrement du cuir et proposer à nos clients des matériaux innovants qui ne sont en aucun cas inférieurs en termes de qualité et de confort d’assise – ceux-ci doivent continuer à assurer un design intérieur intemporel dans nos véhicules.

La collection MINI Lifestyle associe depuis déjà longtemps un design exceptionnel avec des matériaux durables. Le porte-clés MINI Bracenet ne vous empêche pas seulement de perdre vos clés de voiture, il se compose également de morceaux de «filets fantômes» récupérés, c’est-à-dire de filets de pêche perdus ou intentionnellement coupés et laissés flottant autour des océans, constituant ainsi une menace pour de nombreuses espèces animales.

MINI a déjà connu un certain succès en termes de production durable. Cependant, il va sans dire que nous ne pensons pas avoir déjà atteint notre objectif pour le moment. Nous épuiserons toutes les possibilités pour atteindre nos objectifs de durabilité dans tous les domaines, pas seulement dans la production. Notre approche respectueuse de l’environnement nous guide sur la voie de la mobilité durable.